DETOXIFICATION À L’AUTOMNE

 

La détoxification à l’Automne est essentielle pour passer un bon hiver.

La MTC insiste sur le fait que pour se maintenir en santé et maintenir l’homéostasie, l’être humain doit s’harmoniser aux énergies de la saison.

L’été est la saison de plénitude de yang, soleil, chaleur, lumière. Au cours du mois d’Août, plus ou moins tôt selon les régions, la nature suit un cycle de retrait de ce Yang qui le cède au Yin naissant avec un mouvement harmonieux et tranquille vers les profondeurs, vers plus de yin, fraicheur, obscurité. Pour être en bonne santé, notre corps, notre système mental et émotionnel suivent ce même mouvement jusqu’à l’installation de l’hiver, saison de plénitude de Yin.

Nous allons d’abord envisager quelques notions fondamentales pour une détox réussie puis nous verrons les caractéristiques d’une détox d’Automne et nous terminerons avec une recette détox d’Automne.

 

Notions fondamentales pour une détoxification d’Automne réussie

 

1- La santé passe par des alternances de revitalisation et de détoxification.

 

Dans une situation idéale, la détoxification est un processus naturel qui s’opère chaque jour dans l’organisme. Pendant le sommeil, un jeûne nocturne s’installe et le nettoyage, la réparation et la régénération s’opèrent au niveau cellulaire. De ce fait, l’homéostasie, c’est-à-dire l’état d’équilibre et de santé, est maintenu au fil du temps.

Notre société nous propose un mode de vie qui ne permet plus de maintenir cet équilibre au quotidien :

  • nous mangeons trop et mal ;
  • nous ne savons plus ressentir la faim ni la distinguer de la soif ;
  • nous ne dormons pas assez ;
  • nous ne savons plus respirer ni prendre des pauses ;
  • nous ne nous préoccupons nullement des informations que nous transmet le corps ;
  • nous n’avons plus d’exercice physique régulier ;
  • nous subissons notre état psychologique et émotionnel ;
  • nous sommes coupé(e)s de la nature et du déroulement des saisons.

Dans ce cas, les organes émonctoires que sont le Foie, le Rein, les intestins, le Poumon, la peau, chargés du nettoyage, sont encrassés et ne peuvent plus gérer le nettoyage, c’est alors à nous d’intervenir pour aider à retrouver les conditions métaboliques de la santé.

De ce fait, des temps de nettoyage sont importants, en particulier à deux moments clés, le Printemps et l’Automne.

Tous les magazines féminins se transforment au Printemps et à l’Automne en gourous de la détox. Selon les modes, la miraculeuse détox s’opère avec  l’aubier de tilleul, les jeunes pousses du Printemps, les plantes drainantes, dépuratives, les huiles essentielles, les tisanes, les monodiètes de raisin, de pomme, de riz, les jus verts, l’eau plate pure, en grande ou petite quantité, avec des plantes, entre les repas, le matin ou le soir, etc etc

Tellement compliqué et contradictoire que nous restons dans l’expectative sans trop savoir quoi faire… pas très grave J car rien de tout ça n’est efficace.

 

2- Pour être efficace, une détox a été préparée par une période de revitalisation.

 

La détoxification est efficace quand l’organisme répond à deux critères indispensables.

  • Il est suffisamment riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Il dispose donc d’une bonne vitalité et est en capacité de se débarrasser des déchets à l’intérieur même des cellules.
  • Toutes les structures du corps sont suffisamment détendues, ce qui sous-entend que l’être humain qui va faire sa détox est en état d’accueil, libéré de toute tension… ce qui est rarement le cas.

Dans le cas contraire, les molécules d’eau ne sont pas capables de traverser la membrane cellulaire à travers les aquaporines qui sont trop resserrées. De ce fait, l’eau traverse le corps, au mieux rince le tube digestif et urinaire, au pire fatigue les reins et les urines restent très claires témoignant de très peu de détox.

En effet, l’eau plate et pure est indispensable à la vie mais elle n’hydrate souvent que très peu.

Si les cellules ne disposent pas d’assez d’ATP (nos unités énergétiques), de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments, elles ne vont pas utiliser l’eau et si elles sont trop stressées, elles ne peuvent même pas en bénéficier en intra-cellulaire.

Pour s’hydrater correctement, il faut boire de l’eau (et pas des boissons sucrées, aromatisées ou alcoolisées) et manger des légumes et des fruits naturellement chargés en énergie, vitamines et minéraux utilisables par l’organisme.

Ces légumes et fruits doivent bien évidemment être de culture bio, de saison, si possible locaux et consommés crus pour conserver toutes leurs valeurs nutritionnelles.

 

3- Période idéale pour la détoxification d’Automne

 

En Médecine Traditionnelle Chinoise, chaque saison présente deux parties, l’une invisible et la deuxième, apparente.

La première moitié qui se termine à l’Equinoxe du 21 Septembre, moment d’équilibre entre le Yang et le Yin, est le temps de descente du Yang qui passe inaperçu et se déroule dans les profondeurs de la Terre, dans sa relation intime avec le Ciel.
C’est pendant cette première partie de la saison entre la mi-Août et la mi-Septembre que la revitalisation puis la détoxification doivent être faites, et  de préférence en suivant les mouvements de la Lune.

Afin que notre organisme s’adapte à cette transformation, il faut agir avant le 21 septembre, date officielle de l’Automne en France. Faite plus tard, la détox s’opère après la bascule énergétique et est donc beaucoup moins efficace.

 

Les caractéristiques d’une détoxification d’Automne

 

1- L’intention de la détoxification d’Automne est de :

  • favoriser la récolte et l’engrangement de tout ce que l’Eté a fait fructifier ;
  • trier entre ce qui est à conserver et ce qui est à éliminer pour ne pas alourdir la saison de l’Hiver ;
  • soutenir la vitalité générale et l’immunité ;
  • tonifier le Poumon, organe maître de la saison, le Gros Intestin qui lui est inimement lié et la peau.

 

2- Le mode de détoxification d’Automne se choisit de manière globale en fonction du vécu de chaque personne et de sa typologie.

On peut faire appel à  :

  • une alimentation à base de légumes verts et de fruits,
  • une monodiète de raisin, de pommes, de riz,
  • un jeûne intermittent, séjour de jeûne hydrique ou jeûne sec…

c’est une affaire de ressenti et d’envie.

Dans toutes les situations, il est important d’avoir fait précéder la période de détox d’un temps de revitalisation et de préparation des deux principaux émonctoires que sont le Foie et le Rein.

Les déchets, toxines et toxiques, sont présents dans le sang mais surtout dans les tissus interstitiels et dans la lymphe.
De ce fait, il est bon d’adjoindre des soins qui facilitent le drainage de la lymphe.

Il est classique de se caler sur les mouvements lunaires pour pratiquer la détox :

  • la période de lune croissante pour la revitalisation ;
  • la détox pouvant démarrer à partir de la pleine lune et en lune décroissante.

L’alimentation à base de légumes verts, jeunes pousses et fruits et encore plus les jus vont directement nourrir les cellules, les nettoyer, leur permettre de se réparer et de se régénérer. C’est une véritable cure de jouvence tout en mettant les fonctions digestives dans un repos relatif par rapport à d’habitude.

 

3- La détoxification d’Automne axée sur le Poumon 

Choisir des aliments qui :

  • stimulent les poumons ;
  • permettent d’évacuer les mucosités ;
  • favorisent le mouvement de récolte, de tri et d’intériorisation de l’Automne.

 

Les aliments de saveur piquante sont recommandés en petite quantité car ils tonifient le Poumon et le mouvement du métal.

  • Légumes : poireau, champignon blanc, céleri branche, épinard, radis, asperge, concombre, châtaigne.
  • Fruits : abricot, fraise, figue, raisin, mandarine, orange, poire, pomme, kaki,arbouse, citron, noix, amande, pignon de pin.
  • Epices et aromates : basilic, coriandre, menthe, bardane, fenouil, échalote, ail, gingembre.
  • Céréales et légumineuses : riz gluant noir ou rouge, sorgho, millet, igname, patate douce.

On y adjoindra des aliments acides, cette saveur allant dans le sens de l’intériorisation de l’Automne.

Voir l’article “Alimentation à l’Automne”   à venir

Certaines plantes tonifient le Poumon.

  • La bourrache, plante de saveur douce et salée et nature rafraîchissante, humidifie les poumons asséchés et irrités par la sécheresse de l’air liée à la climatisation et aux chauffages électriques.
  • Le marrube blanc, de saveur amère et de nature rafraîchissante, traite toutes les infections chaleur de l’appareil ORL et pulmonaire.
  • L’eucalyptus, amer et âcre, rafraichissant, est un antiseptique des voies respiratoires.
  • Le gingembre, de saveur piquante et de nature chaude, réchauffe le Poumon dans les coups de froid.
  • L’astragale, réchauffante, tonifie les poumons et prévient les infections respiratoires. Elle renforce le système immunitaire, permet de se renforcer par rapport au stress et au froid de l’hiver.
  • La molène ou bouillon blanc aide à dissoudre les glaires et nettoyer les bronches et les alvéoles pulmonaires.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

Allez aujourd'hui c'est Dimanche... farniente
Goûter et savourer chaque moment de la vie

Chilling out 🙂
... See MoreSee Less

Quand la gratitude et la bénédiction reprennent leur pouvoir créateur... merci à Isabelle Padovani 🥰 ... See MoreSee Less