Foie et huiles essentielles pour préparer le Printemps

 

Les huiles essentielles sont de précieuses alliées, avec l’alimentation « détox » et la phytothérapie, pour préparer le foie avant le printemps et ainsi, entretenir santé et énergie au fil des saisons.

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) énonce que le Foie est fortement sollicité par l’arrivée du Printemps, c’est lui qui gère la « montée de sève » dans l’organisme, le moment venu.  Elle précise même que se préoccuper du Foie à l’acmé du Printemps, c’est à dire à l’équinoxe, c’est comme attendre qu’il y ait le feu dans la forêt pour commencer à chercher où trouver de l’eau.

​​C’est dire l’importance de porter toute son attention sur le Foie, en cette période charnière entre fin d’hiver et émergence du Printemps, qui correspond au Nouvel An Chinois.

Les huiles essentielles ​pour préparer le foie

​Romarin officinal  Rosmarinus Officinalis

​Romarin à verbénone  Rosmarinus Verbenoniferum

​Citron   Citrus ​Limonum

​Menthe poivrée  Mentha Piperica

​Carotte sauvage  Daucus Carota

​Estragon  Artemisia Dracunculus

H​élichryse italienne  Helichrysum Angustifolium

​Nous allons voir une synergie d’hydrolats pour nettoyer le foie, puis comment profiter ​des bienfaits des huiles essentielles sur le foie dans notre assiette et enfin les principales huiles essentielles favorables au Foie.

​Un réflexe simple pour ​nettoyer le foie : la ​synergie ​d’hydrolats ​

hydrolat-huile-essentielle

​Une façon simple d’accompagner la semaine alimentaire détox du foie  est de prendre une ​synergie d’hydrolats, diluées dans l’eau que l’on boit tout au long de la journée.

​Les hydrolats offrent deux avantages par rapport aux huiles essentielles :

  • ils se diluent très aisément dans l’eau plate ;
  • ils ont une action plus douce puisque beaucoup moins contentrés en principes actifs​.

​Synergie d’hydrolats « détox du foie »

  • ​1/3 hydrolat de Citron
  • ​1/3 hydrolat de Menthe poivrée
  • ​1/3 d’hydrolat de Romarin ​officinal

​Préparer un flacon avec les trois hydrolats à parts égales. Bien homogénéiser et mettre 1 cuiller à soupe du mélange dans un litre d’eau plate. Boire tout au long de la journée. ​Renouveler la ​préparation chaque jour, pendant une à trois semaines.

Cuisiner avec des huiles essentielles

Les ​huiles essentielles sont de très bonnes alternatives à l’utilisation des arômes artificiels. Leur concentration en principes actifs permet d’utiliser de très faibles quantités. Cela permet d’aromatiser les plats sans trop les parfumer et surtout ​d​’éviter tout surdosage.​

Globalement, retenons, comme ordre de grandeur, une goutte par personne et par repas.i

Quelques conseils pour débuter avec les huiles essentielles dans la cuisine :

  • pour parfumer une huile d’assaisonnement, 1 goutte environ pour 2 cuillers à soupe d’huile de colza ou d’olive ;
  • ​ne pas consommer plus qu’une goutte d’huile essentielle par assiette ; dans un plat pour 4 personnes pas plus de 5 gouttes ce qui est souvent grandement suffisant au niveau gustatif ;
  • ne jamais cuire les huiles essentielles, les ajouter juste avant de servir ;
  • ​commencer par des doses faibles quitte à ​rajouter une goutte en fin de préparation​ ;
  • attendre de bien connaître les huiles essentielles de la cuisine pour tenter des mélanges​ ;
  • choisir des huiles essentielles chémotypées pour être certain des molécules.

Exemple d’un nettoyage hépatique sur 2 à 3 semaines en utilisant les huiles essentielles en cuisine

  • Le matin : 1 goutte d’huile essentielle de Romarin officinal ou 1 goutte d’huile essentielle de Citron dilué dans 1 petite cuiller à café d’huile de coco réchauffée sur une salade de fruits et crudités.
  • A midi : 1 goutte d’huile essentielle de Carotte sauvage dans une cuiller d’huile d’olive ou de colza, pour une sauce de salade ou sur les légumes.
  • Le soir : 1 goutte d’huile essentielle de Citron dans une huile végétale.

Les « essentielles »  pour préparer le Foie

Les huiles essentielles sont précieuses pour préparer le foie avant l’arrivée du Printemps.

En effet, c’est une période où l’objectif est de soulager le foie de ses fonctions de digestion et métabolisation. Il est donc important de tout faire pour lui alléger son travail : éviter l’absorption d’aliments gras ou sucrés, d’alcool, de médicaments allopathiques, de certaines plantes.

Les huiles essentielles que l’on peut utiliser en diffusion, en massage diluées dans une huile végétale ou même incorporées dans l’alimentation passent plus en douceur et produisent leurs effets avec d’infimes quantités. Bien souvent 1 seule goutte quotidienne est suffisante pour obtenir une action sur le foie.Cependant, utiliser avec prudence les huiles essentielles contenant de fortes proportions de cétones ou de phénols, sur des temps courts et à faible dose.

​Huile essentielle de Romarin  Rosmarinus Officinalis

​​Le romarin est une des plantes les plus ​importantes pour soutenir l’ensemble de la digestion et le couple Foie – Vésicule Biliaire​.

romarin-huile-essentielle-foie-detox

L​e romarin ​a des propriétés :

  • cholérétiques : il stimule la production de bile par les cellules du foie
  • cholagogues : il favorise la libération de la bile vers l’intestin en provoquant une chasse biliaire à partir de la vésicule qui se vide en se contractant.
  • anti-infectieuses,
  • décongestionnantes.

​Une simple tisane ou décoction de romarin est très utile en cas de nausées, de maux de ​ tête d’origine digestive, d’embarras digestif d’origine foie ou vésicule biliaire​.

Huile essentielle de Romarin à Verbénone

Cette huile essentielle  est plus puissante que le romarin officinalis, d’où l’importance d’utiliser des huiles essentielles chémotypées pour ​bien connaître la composition chimique de chaque flacon. Si l’étiquette ne comporte que le nom Romarin, cela ne permet pas de savoir de quel romarin il s’agit.

On réserve le romarin à verbénone à des situations sévères où l’on suspecte une congestion hépatique importante​, pendant quelques jours puis on bascule sur le romarin officinal, plus doux.

​La verbénone, une cétone monoterpénique, est:

  • régénérante des cellules hépatiques​ ;
  • décongestionnante hépatique ​;
  • cholagogue​ ;
  • lipolytique,  elle décompose les corps gras dans le sang​ et en facilite leur élimination.

​Elle ​​est très utile pour faire baisser ​le cholestérol-LDL, cependant, ​elle est à utiliser avec prudence, surtout par voie orale, du fait qu’​elle appartient à la famille des cétones​ qui doivent être utilisées sur des périodes courtes à la juste dose.

​​Synergie d’huiles essentielles pour tonifier et détoxifier foie et vésicule biliaire

Diluer dans 5 ml d’huile de base :

  • 1 goutte de romarin officinal ou romarin à verbénone
  • 1 goutte de basilic ​
  • ​1 goutte de citron

​2 types de massage possibles :

  • ​directement sur la zone du foie et en circulaire sur le ventre, dans le sens du transit ;
  • sur les pieds, faces latérales et coup de pied, tout autour des deux chevilles puis remonter sur la face interne de la jambe jusqu’à mi-mollet. Ce massage stimule les réseaux d’énergie en rapport avec les reins et la vessie, le foie et la vésicule biliaire, le pancréas, la rate et l’estomac.  ​

Huile essentielle de Citron  Citrus ​Limonum

L’huile essentielle de Citron a une action très bénéfique sur le foie :

  • ​décongestionne le foie ​;
  • dé​toxifie de tous les déchets contenus dans le foie ;
  • cholagogue. ​

Il contient plusieurs monoterpènes : le limonène, majoritaire, le béta-pinène et le gamma-terpinène : ce sont des fluidifiants sanguins qui participent à l’élimination des ​toxines.

citron-detox-foie-huile-essentielle

​Le limonène possède aussi une activité anti-oxydante c’est-à-dire qu’il neutralise les radicaux libres ​qui dégradent les acides gras des membranes cellulaires et l’ADN​ des cellules hépatiques. ​Le limonène participe donc à réparer les hépatocytes, et petit à petit le foie retrouve toutes ses capacités de fonctionnement​.​​

​Huile essentielle de menthe poivrée  Mentha Piperica

menthe-poivree-huile-essentielle-foie-detox

​Cette huile essentielle est un tonique général ​et un puissant détoxifiant. E​lle stimule  foie, vésicule biliaire, reins et intestins. ​

​Elle ​aide à régénérer les ​hépatocytes, en particulier en cas d’hépatite​, de cirrhose ​ou de traitements allopathiques fatiguant le foie.

​La menthone, cétone ​majoritaire à environ 25%​, draine le foie, est cholagogue​,​ favoris​ant la sécrétion de bile puis son évacuation dans l’intestin.

La bile émulsionne les graisses dans l’intestin​ et elle active l’élimination des toxines ​grâce à deux actions : elle conduit les toxines très rapidement du foie vers l​’intestin ​​et elle favoris​e les mouvements péristaltiques ​de l’intestin​. ​

La menthe poivrée en soutien des désagréments au cours des chimiothérapies anti-cancer

  • ​ en rinçage de bouche, en cas d’aphtes ou d’herpès, de gingivite : 1 goutte diluée dans 1 cuiller de miel dans un verre d’eau
  • en massage abdominal et zone du foie : 5 gouttes​ dans une cuiller à soupe d’huile d’olive ​en cas de nausées.

Huile essentielle de Carotte sauvage   Daucus Carota

L’huile essentielle de Carotte sauvage est un ​très bon tonique pour le foie​

​Elle nettoie et stimule le foie, la vésicule biliaire​ et les reins​.

​Elle aide à régénérer les cellules ​du foie et du pancréas​.

​Elle est donc précieuse pour détoxifier foie, vésicule biliaire, pancréas et reins.​

​Huile essentielle d’hélichryse italienne  Helichrysum Angustifolium

​L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne décongestionne et stimul​e le foie.

De plus, elle régule les sécrétions du pancréas et de la vésicule biliaire et aide à se débarrasser de produits toxiques…

Embarras digestif avec douleur dans la zone du foie (sous les côtes flottantes à droite)

  • 2 gouttes d’HE ​Hélichryse italienne
  • 3 gouttes d’HE de Mandarine ​ Citrus Reticulata

diluées dans 5 ml d’huile de base.

​Masser le ventre avec ce mélange, en grands mouvements circulaires, dans le sens du transit digestif et dans la zone du foie​.

​Les huiles essentielles permettent, de manière naturelle,  d’accompagner un programme alimentaire de détoxification du foie. Nous verrons dans un prochain article quelles plantes sont bénéfiques au foie et à la vésicule biliaire, toujours dans l’idée de préparer au mieux l’arrivée du Printemps.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

Nous continuons notre parcours de méditations jusqu'au solstice d'été, aujourd'hui avec Fabrice Midal, philosophe, écrivain, fondateur de l’École occidentale de méditation ... See MoreSee Less

La parole est au Dr Thierry Schmitz pour présenter l'ozonothérapie et la vitamine C en intraveineux à forte dose ... See MoreSee Less