JARDINER AMÉLIORE SANTÉ ET VITALITÉ

 

Jardiner est reconnu depuis longtemps comme une activité améliorant santé et vitalité. Le jardinage, comme la marche connectée, sont conseillés pour retrouver la sérénité.

 

Jardiner est une pratique omniprésente dans les « zones bleues »

 

Les « zones bleues » ont été particulièrement étudiées ces dernières décennies.
Pour exemple, en Sardaigne, dans la région de l’Ogliastra, on dénombre environ 30 centenaires pour 100.000 personnes. Les hommes, essentiellement des bergers, ont la même espérance de vie que les femmes ce qui dénote par rapport aux sociétés industrialisées.
La proportion de nonagénaires en bonne santé, totalement autonomes, est importante.

Le monde scientifique, avide de comprendre pour modéliser, étudie ce phénomène de longévité.

Certains facteurs et modes de vie ont été mis en exergue :

  • la vie au grand air et la connexion à la nature, les « zones bleues » sont toujours des régions aérées, ensoleillées ;
  • un exercice physique constant, tout au long de la journée et chaque jour : les « zones bleues » sont souvent sur des terrains escarpés, où la marche en pente, la montée-descente d’escaliers est omniprésente ;
  • une vie sociale et familiale détendue ;
  • un allègement notoire des facteurs de stress environnementaux ainsi qu’un rapport au temps beaucoup plus souple ;
  • et pourtant, le travail est omniprésent : les personnes âgées continuent de cultiver leur potager, les vergers et les champs d’oliviers, mais sans contrainte, dans la simplicité, la légèreté et la joie ;
  • de ce fait, les anciens assurent leur propre alimentation ainsi que celle de leur famille, donc nourriture saine pour tous, directement du producteur au consommateur.

 

Soulignons, à propos de l’alimentation en « zones bleues », que le poisson ne semble pas plus intéressant que la viande et la charcuterie, contrairement à ce qui a été dit, en particulier dans le régime Crétois.
L’essentiel est dans la bonne quantité de légumes et de fruits cultivés sur place et dans une quantité de nourriture appropriée, en sous-apport par rapport à l’alimentation des sociétés industrialisées et surtout sans aucun aliment transformé.

 

Jardiner permet de retrouver un mode de vie qui se rapproche de celui des « zones bleues »

 

Jardiner permet d’être dans la nature, au contact physique de la terre et de s’y connecter. C’est également un moyen d’être en relation plus intime avec l’ensemble des vivants autour de nous.

Jardiner constitue une activité physique naturelle tout en douceur mais aussi un exercice d’intensité moyenne à élevée lors de travaux de ratissage, bêchage, désherbage ou plantation.

Le jardinage a l’avantage d’être très complet au niveau des groupes musculaires sollicités, au niveau des jambes, des bras, des abdos et de l’ensemble du dos. Quelle que soit l’activité au jardin, des groupes musculaires sont sollicités et il a été montré que l’indice de masse corporelle d’un jardinier qui pratique quotidiennement environ 30 minutes était plus bas que celui d’une personne sédentaire.

De plus, jardiner quotidiennement procure des taux de cortisol plus bas que de lire quotidiennement. Il y a donc  un plus notable à se détendre en jardinant plutôt qu’à se détendre en lisant ou dans toute autre activité sédentaire.

Et, pour conclure, quel plaisir d’avoir à sa table et de consommer en conscience des légumes et des fruits de son propre jardin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

Allez aujourd'hui c'est Dimanche... farniente
Goûter et savourer chaque moment de la vie

Chilling out 🙂
... See MoreSee Less

Quand la gratitude et la bénédiction reprennent leur pouvoir créateur... merci à Isabelle Padovani 🥰 ... See MoreSee Less