JEÛNE ET EXPRESSION GÉNÉTIQUE

 

Nous sommes tous dotés d’un patrimoine génétique qui nous est propre et qui s’exprime différemment selon nos conditions de vie.
En effet, tous nos gènes ne s’expriment pas en même temps et le choix de ceux qui vont être actifs se fait en fonction de nos activités.

Manger beaucoup ou ​peu, manger ​beaucoup de fruits et légumes ou peu, jeûner ou manger tout au long de la journée ​sont des situations qui vont donner des expressions génétiques différentes.
Pratiquer une activité physique quotidienne ou bien “passer sa vie assis ou couché”, prendre des temps pour respirer, faire des pauses, se mettre en cohérence cardiaque, tout cela crée des ​équilibres moléculaires différents qui vont activer ou inhiber l’activité de certains gènes.

Notre corps régule de lui-même les gènes qui vont s’exprimer. Cette modification de l’expression des gènes s’opère rapidement. On considère qu’il faut environ 16h à notre organisme pour caler l’expression des gènes sur une activité, d’où l’intérêt du jeûne intermittent.

 

Retour du jeûne dans l’Occident scientifique

 

En février 2012, Valter Longo, spécialisé en gérontologie, publie ses résultats de recherches sur le jeûne et la lutte contre le cancer. Les médias du monde entier s’en emparent : le jeûne pourrait être efficace dans la lutte contre le cancer.
Grâce à lui, la communauté scientifique occidentale se réintéresse au jeûne et à ses bienfaits, après l’avoir longtemps dénigré.

Le jeûne exceptionnel du docteur Tanner en 1880 ou les nombreuses études soviétiques dans les années soixante, pour ne citer que deux exemples, furent autant d’occasions qui n’ont pas été saisies.
Force est de constater que le jeûne heurte la culture scientifique occidentale fondée sur l’action contre le germe, la suprématie du médicament puissant. Le jeûne, lui, est avant tout l’art de l’abstention, du retrait, de l’écoute.

Valter Longo et Mark Mattson, deux pionniers de la recherche moderne sur le jeûne, posent les bases d’une nouvelle façon d’entrevoir la santé, la maladie et la guérison, de concevoir la médecine et les soins. 

Le jeûne ouvre la voie d’une nouvelle philosophie de vie et de retour et maintien de la santé : cesser de s’attaquer au moindre symptôme en le traitant comme un ennemi à faire taire mais au contraire s’y confronter, recueillir toutes les informations qu’il peut apporter et prendre des décisions, modifier certaines de nos conditions de vie pour changer l’expression de nos gènes et faire retour vers la santé et la vitalité.

Les grands principes de l’homéostasie et de la réparation sont les piliers de cette philosophie de la guérison.

Tout système vivant porte en lui la capacité de faire retour à l’équilibre et de s’autoréparer et se régénérer, encore faut il qu’on le laisse faire et pour cela une seule règle : LE REPOS.

Le jeûne s’inscrit totalement dans ce mouvement, offrant un temps de repos au tube digestif et à l’ensemble des phénomènes qui sont sollicités pour transformer en énergie les aliments ingérés.
Avec l’énergie épargnée par l’absence de digestion, l’organisme est alors en capacité de se nettoyer des déchets et toxines accumulés et chaque cellule peut se réparer et se régénérer.

 

Le jeûne accompagne avec succès de lourds traitements comme les chimiothérapies anti cancer

 

Une cellule normale porte en elle la capacité de s’alimenter avec d’autres nutriments que le sucre, c’est à dire qu’elle est capable de fabriquer du glucose à partir de lipides ou de protéines. C’est précisément ce qui se produit pendant le jeûne.

​Par contre, la cellule cancéreuse ne sait plus s’adapter aux famines et est totalement dépendante des apports en glucose dont elle est extrêmement gourmande.

Les avancées de l’hypothèse métabolique du cancer, dont un des chefs de file en France est le Docteur Laurent Schwartz, ouvrent de nouvelles perspectives pour enfin guérir du cancer.

De plus, lors d’un jeûne de quelques heures, l’expression génétique d’une cellule normale se modifie pour faire face à cette absence de glucose et va déployer tout un protocole de préservation alors que la cellule cancéreuse a perdu cette faculté de modification de l’expression de ses gènes.

La cellule cancéreuse va prendre de plein fouet les médicaments prévus pour la tuer dans le protocole de chimiothérapie alors que les cellules en bonne santé se seront protégées grâce au jeûne court qui précède la chimiothérapie.
Le traitement médicamenteux devient alors très sélectif et les cellules cancéreuses meurent alors que les cellules en bonne santé supportent beaucoup mieux les produits.
De ce fait, le traitement chimiothérapique est ciblé et les effets secondaires sont minimisés puisque les cellules en bon état ne sont que peu touchées par le traitement.

 

Nous sommes dans une nouvelle étape du traitement du cancer qui demande une bonne dose de résilience aux médecins, soignants et malades.
Accepter d’élargir les champs quantiques de la guérison, pratiquer le ET en oubliant le OU.
En effet, la guérison passe par une collaboration des thérapeutes et de leurs soins, intégrant le patient dans les décisions et les choix thérapeutiques. 
Le patient retrouve alors la souveraineté sur sa santé et sa vie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

youtu.be/8vDjw8SrHoM ... See MoreSee Less

À partir de Lundi, nous vous proposons un défi pour démêler le vrai du faux en matière de conseils alimentaires...
Chaque jour nous explorons une consigne proposée pour entretenir santé et vitalité grâce à notre assiette.
A cette occasion, nous vous proposons un geste, une astuce, un conseil à installer dans votre quotidien le jour même.

Pendant tout ce parcours, mettez-vous à l'écoute👂👀de ce qui accompagne vos réponses.
Comment réagit le corps physique, le mental ? Quelles émotions s'expriment ?
Notez dans la zone de commentaires tout ce que vous découvrez et ce qui vous fait pétiller 😍🤩🥰

Le 🍀gagnant 👑se verra offrir un accès au premier cycle de notre formation en ligne "Alimentation Energie Santé"

Les médaillés d'argent et de bronze bénéficieront d'une réduction de 50% sur le montant du premier cycle de la formation.🍀
N'hésitez pas à convier vos amis à jouer avec vous.
Très bon week-end et à Lundi 😘💕❤️
... See MoreSee Less