PREPARATION AU JEÛNE : INFO OU INTOX

 

​La préparation au jeûne permet d’amener en douceur l’organisme à l’arrêt de l’alimentation. Ces paliers successifs constituent une base qu’il faut savoir adapter en fonction de la typologie de chaque personne et de son degré d’intoxination.

 

La préparation au jeûne est-elle utile ?

 

Tout a été écrit : s’y préparer longuement ou se jeter dans le jeûne directement, réaliser autant de jours de préparation que de jours de jeûne, enlever tous les aliments toxiques 48 heures avant, boire beaucoup ou au contraire peu, etc…

Il n’y a pas de bonnes ou ​de mauvaises façons de jeûner. Chaque personne a ses propres motivations à jeûner, son capital santé est plus ou moins entamé ainsi que sa vitalité et le mode de fonctionnement de ses milliards de cellules lui est personnel. De ce fait, il y a autant de jeûnes que de jeûneurs.

Un jeûne sera réussi lorsque le jeûneur sera en permanence à l’écoute des besoins du son corps mais également de son système mental et émotionnel et qu’il saura prendre des temps dans la journée pour dialoguer avec sa formidable équipe composée de milliards de cellules travaillant en étroite collaboration.

 

Restons sur du bon sens et de la simplicité

 

La préparation au jeûne est à aborder avec bon sens, et surtout pas de manière dogmatique. L’objectif en est d’amener progressivement l’organisme, dans le pire des cas, à passer du mode “junky food” au jeûne.

Il est extrêmement important d’entrer dans la compréhension du processus à la fois biochimique et physiologique du jeûne et de ce qu’on en attend sur le plan santé. Alors, il suffit d’adapter les conseils à sa propre situation et d’entrer dans le ressenti ​du corps et du système psycho-émotionnel et de se laisser guider.

 

​La préparation au jeûne a trois avantages

 

  • Eviter une détoxination trop forte, désagréable. Pour ce faire, profiter des jours qui précèdent pour commencer à détoxiner en douceur.
  • Apporter des aliments vivants dans les derniers jours d’alimentation car le corps va se reposer sur les derniers aliments ingérés et la vitalité qu’ils créent.
  • Répondre au principe d’homéostasie qui régit tous les organismes vivants. Le corps cherche toujours naturellement à revenir à son état d’équilibre. Un changement violent et brutal crée un stress et une réaction pour revenir à l’état précédent, considéré par l’organisme comme l’état d’équilibre.

 

​Les grandes règles de la préparation au jeûne

Principes généraux

 

  • Consommer des produits naturels sans traitements chimiques​​.
  • Choisir des aliments complets non dénaturés, non raffinés et non industriels.
  • ​Préparer les aliments crus ou bien avec une cuisson à la vapeur al dente.

 

Consommer de préférence :

 

  • des fruits, légumes et salades, préparés avec des herbes aromatiques, des épices, de l’ail cru, du gingembre ou du curcuma frais râpés, des graines comme sésame, tournesol et lin, des pignons de pin, de la spiruline ;
  • des légumes lacto-fermentés ;
  • des graines germées​ ;
  • des ​ oléagineux : noix, amandes, noix de macadamia, noix du brésil, amandes, noix de cajou ;
  • un peu de poisson, viande maigre et oeufs.

 

Eviter tous les toxiques :

 

  • la nicotine ;
  • l’alcool, les sodas, les boissons énergisantes ;
  • limiter le café et le thé, au profit des tisanes ;
  • le sucre, sous toutes ses formes ;
  • le lait de vache et ses dérivés ;
  • le blé, surtout raffiné et tous ses dérivés ;
  • tous les aliments transformés de l’industrie agro-alimentaire qui sont des aliments stimulants voire excitants, dévitalisantes et qui demandent ​beaucoup d’énergie pour être métabolisés.

 

Les paliers de préparation au jeûne

 

​Ces paliers de descente alimentaire ont été décrits par Désiré Mérien, naturopathe hygiéniste. Ils sont issus de sa propre expérience de l’accompagnement du jeûne. Le but n’est pas de les appliquer de manière rigide mais d’en comprendre les fondements et de les adapter pour chaque candidat au jeûne.

Le programme des deux semaines qui précèdent l’entrée en jeûne dans le meilleur des cas, se construit entre le candidat jeûneur et l’accompagnant.

en tenant compte de :

  •  la longueur décidée du jeûne ;
  • le mode de vie du jeûneur qui donne une bonne impression sur son “degré d’encrassement” ;
  • le passé médical et la situation actuelle tant sur le plan maladies que médicaments.

 

Quoi qu’il en soit, quelques jours avant de démarrer, prenez conscience que vous vous offrez un grand rendez-vous avec votre équipe Corps-Mental-Emotionnel.  Ré-installez une bonne relation à votre alimentation, choisissez consciemment vos aliments et mangez le juste nécessaire. De cette manière, vous allez remonter en vitalité et vous démarrerez votre jeûne dans de très bonnes conditions. Ré-apprenez à ressentir les besoins du corps, les envies du mental suscitées par les émotions et dialoguez avec toutes vos cellules.

Soyez progressif, un peu « mieux » chaque jour. Ne recherchez ni performance ni vitesse mais amenez le plus doucement possible votre organisme au premier jour du jeûne. C’est ainsi que l’installation dans le jeûne se fera tout naturellement et que le moment parfois pénible de forte détoxination sera le plus léger voire inexistant.

Chaque jour, éliminez certains aliments pour aller vers une alimentation composée le ou les derniers jours de la descente alimentaire de jus de légumes frais, de soupes de légumes moulinés et de fruits entiers ou de compotes.

Si vous menez une vie trépidante sur le plan professionnel et/ou privé, profitez de cette période pour commencer à prendre plus de temps pour vous. Installez une routine matin et soir, faites des exercices de respiration, allez marcher 30 minutes chaque jour…

En effet, toujours pour respecter des changements en douceur, si vous travaillez beaucoup, dormez peu, le fait de commencer à modifier ces facteurs sera très favorable sur les premiers jours de jeûne.

 

 

MERCI DE RÉPONDRE À NOTRE SONDAGE SUR LE JEÛNE

Ainsi vous nous aiderez à mieux comprendre vos attentes.

Pour vous remercier, nous vous offrons notre Ebook sur la préparation au jeûne. Dès que vous avez répondu au questionnaire, laissez-nous votre adresse mail et votre prénom pour pouvoir le télécharger immédiatement.

Cliquez sur la photo pour découvrir nos cinq questions qui ne vous prendrons que deux minutes de votre temps 🙂

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

Allez aujourd'hui c'est Dimanche... farniente
Goûter et savourer chaque moment de la vie

Chilling out 🙂
... See MoreSee Less

Quand la gratitude et la bénédiction reprennent leur pouvoir créateur... merci à Isabelle Padovani 🥰 ... See MoreSee Less