​SOUPE D’HIVER DETOX DES REINS

 

​Cette soupe  d’hiver fait le plein de vitamines et minéraux et d’anti-oxydants. Elle a un fort tropisme sur le Rein qu’elle soutient. ​Le gingembre​, le curcuma​, le thym et l’huile de sésame stimulent l’immunité tout en “réchauffant” le plat.

 

Ingrédients de la soupe d’hiver détox des reins

 

  • ​4 ​grosses poignées de chou vert
  • ​2 courgettes
  • ​​1 c​arotte
  • 1 ​fenouil
  • 1 oignon
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • ​1 cuiller à soupe d’huile de sésame
  • ​​4 cm de racine de curcuma
  • ​2​ cm de racine de gingembre
  • 2 belles branches de thym
  • 1 gousse d’ail
  • quelques brins de ​persil ou cerfeuil
  • sel et poivre selon goût.​

 

Préparation ​de la soupe d’hiver détox des reins

 

  1. ​​Eplucher et ​découper l’​oignon, la carotte, les courgettes. Découper en lamelles le chou et le fenouil. mélanger l​’huile d’olive et de sésame, l​a branche de thym, le sel et le poivre selon vos goûts.
  2. ​Eplucher et émincer finement les racines de gingembre et de curcuma
  3. Faire revenir dans l’huile d’olive les légumes. Bien remuer pour saisir sans risquer de brûler.
  4. Couvrir d’eau et ajouter le curcuma et le gingembre.
  5. ​Ajouter sel et poivre selon goût.
  6. ​Laisser cuire à feu doux ​20 minutes. 
  7. Mixer après avoir ajouté l’huile de sésame, une gousse d’ail cru, écrasé, et quelques brins de persil.
  8. Décorer avec du persil finement ciselé.

Justifications nutritionnelles de la soupe d’hiver détox des reins

 

Elle est ​très riche en anti-oxydants et soutient l’immunité.

L​e chou vert, la courgette, le c​arotte, l’oignon et le ​fenouil  marient bien leurs saveurs et apportent :

  • une bonne quantité de vitamines et minéraux, indispensables pour la prévention des infections hivernales et un bon maintien du tonus, 
  •  des fibres végétales, bénéfiques pour le transit digestif et l​’entretien de la flore, ​garante d’une bonne ​qualité des défenses immunitaires.

L’ail est un excellent anti-infectieux, surtout s’il est consommé cru. Penser à ne le mettre dans la soupe qu’au dernier moment pour lui garder ​​toute sa puissance

 

Elle apporte des ​aliments qui soutiennent l’énergie des reins.

L​a carotte et le fenouil ​ont un fort tropisme pour le Rein, ainsi que le chou. Ce sont donc des aliments précieux en hiver.L’huile d’olive apporte des acides gras mono-insaturés, bénéfiques à la fluidité et à la perméabilité des membranes cellulaires, garante d’un bon échange entre les cellules.

 

​​Cette soupe d’hiver est globalement de nature ​tiède.​

​En hiver, il est bon ​de consommer des plats qui ​apportent​ à notre organisme de quoi lutter contre le froid extérieur. ​Les ​légumes sont plutôt de nature ​équilibrée. ​Associer des épices ou des aromates comme le curcuma, le gingembre, le thym, l’ail et le persil, dont la nature tiède ou chaude,​permet de “réchauffer” le plat, sur le plan énergétique.

 

L’huile de sésame, très bénéfique en hiver, apporte une petite touche gustative.​

Elle soutient le Rein et humidifie l’organisme, luttant ainsi contre le risque de déshydratation liée au froid sec à l’extérieur et au chauffage asséchant des intérieurs.​

0 commentaires

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

Allez aujourd'hui c'est Dimanche... farniente
Goûter et savourer chaque moment de la vie

Chilling out 🙂
... See MoreSee Less

Quand la gratitude et la bénédiction reprennent leur pouvoir créateur... merci à Isabelle Padovani 🥰 ... See MoreSee Less