Soutenir le foie par l’alimentation au Printemps ​

 

L’alimentation est primordiale pour préparer le foie à l’arrivée du printemps​. C’est dire qu’une détox du foie s’opère avant et non pas après l’arrivée du printemps. Néanmoins, nous devons prendre en compte le climat encore froid et agir avec douceur, en ajustant au mieux notre alimentation pour le soulager dans tous ses processus de digestion.

Nous verrons d’abord le rôle central du foie dans l’équilibre de l’organisme, puis comment se nourrir pour protéger et préparer le foie et enfin quelques conseils généraux.

Lors de prochains articles, nous aborderons les huiles essentielles bénéfiques au foie, les plantes qui le nettoient et le tonifient et ​une semaine de détox pour améliorer la santé du foie.

 

Le foie dans l’équilibre de l’organisme

 

1- Le foie pivot de la santé

​La notion d’équilibre hépatique est un concept peu connu et peu utilisé en médecine occidentale. Ors, le foie est un pivot central dans le bon fonctionnement de l’organisme. La MTC l’a bien compris et décrit le Foie comme étant le « Général des Armées qui gagne la guerre sans avoir besoin de livrer bataille ». C’est l’organe des stockages et déstockages au bon moment, de toutes les prévisions pour que l’homéostasie soit préservée. C’est lui qui filtre, sépare ce qui est bon de ce qui doit être éliminé, qui transforme les déchets afin de faciliter leur élimination.S’il dysfonctionne, c’est l’organisme tout entier qui s’encrasse et qui supporte de moins bonnes conditions de fonctionnement.

Ménager son foie est donc une des clés du bien-être et de la santé car cela revient à s’assurer du bon fonctionnement de tous les autres organes.

2- Le foie souffre en premier lieu d’une alimentation inadéquate

Le premier axiome est que prendre soin de son foie, c’est revenir à son poids de forme, ce qui pour 60% au moins de la population signifie perdre du poids.

Une détoxification est toujours nécessaire pour rééquilibrer le métabolisme. Voir à ce sujet l’article Détox du foie post-fêtes

Cette détoxification s’opère par périodes de 3 semaines maximum mais peut se renouveler si nécessaire après 2 semaines de repos. Elle sera d’autant plus longue que l’organisme est chargé en toxines.​

 

3- L​es médicaments sont la deuxième cause de souffrance du foie

De nombreuses classes de médicaments fatiguent le foie. Le soi-disant anodin paracétamol, en vente libre en pharmacie, est un véritable toxique ​hépatique.

Citons les anti-inflammatoires, analgésiques, antibiotiques, chimiothérapies lors de cancers ou de maladies auto-immunes. Le foie doit les transformer pour les rendre utilisables puis éliminables par l’organisme. Si ces produits sont trop nombreux, le foie est débordé, s’encombre et est gêné dans son travail, c’est l’hépatite médicamenteuse.

Là aussi, c’est la détoxification du foie avec un rééquilibrage de l’alimentation qui va être la clé du nettoyage du foie puis de  l’ensemble de l’organisme.

4- Quand pratiquer le nettoyage du foie ?

Nous avons pris l’habitude de faire les détox à ce que nous appelons les changements de saison c’est à dire vers les équinoxes de printemps et d’automne. Nous sommes deux fois en retard, en pratiquant ainsi. Une première fois, car le printemps est à son acmé à l’équinoxe et cela fait environ six semaines qu’il est en train, sous nos yeux, de s’installer et de prendre le pas sur l’hiver qui se retire. Une deuxième fois, car c’est avant l’arrivée du printemps qu’il est bon de préparer le foie. C’est donc dans la deuxième quinzaine de janvier et, en tous cas, avant le 15 février qu’il est bon de s’intéresser à son foie.

 

​L’alimentation pour soutenir le Foie au Printemps

Globalement l’objectif est de :

  • revenir à des aliments sains, bio et de saison ;
  • diminuer au mieux pesticides, hormones et antibiotiques contenus dans les aliments ;
  • supprimer les produits issus de l’agro-alimentaire qui contiennent ​de nombreux conservateurs, colorants, sucres et ​ pire, des sucres artificiels que notre organisme sait très mal gérer.

​User et abuser de légumes et fruits bio, de culture locale et de saison

Consommer à chaque repas des légumes et des fruits.

Privilégier les crudités et les fruits crus entiers qui permettent de bénéficier de l’ensemble des vitamines, minéraux et anti-oxydants :

  • ​crudités et fruits entiers, en salade ou en bâtonnets à croquer ;
  • ​smoothies pour garder les fibres qui sont excellentes pour le transit intestinal ;
  • ​jus à l’extracteur, pour apporter une forte quantité de micronutriments ou pour ne pas irriter avec les fibres un intestin fragile.

S’ils sont consommés cuits, préférer la cuisson al dente, à température basse pour préserver les micronutriments.​ ​

Utiliser de bonnes quantités d’herbes aromatiques, des épices doux et de l’ail cru.

Pour connaitre les légumes et fruits favorables au foie, consulter l’article  Détox du foie post-fêtes

Agrémenter son assiette de graines germées

Les graines germées sont très riches en vitamines et minéraux, acides gras essentiels, protéines​. et sont très intéressantes pour​ détoxifi​er le foie.

L​e processus de germination ​amène des nutriments qu​e l’on ne trouve pas dans le produit non germé. et leur donne une activité enzymatique importante. ​

Consommer des protéines de bonne qualité en petite quantité

​Varier les apports ​protéiques, 1/3 de protéines animales ​pour 2/3 de protéines d’origine végétale​.

Favoriser poissons, fruits de mer et œufs​. Pour les viandes, ​préférer les volailles, élevées en plein air, à la ferme.

En ​associant céréales complètes ​et légumineuses ​dans la même assiette, les apports en acides aminés sont de la même qualité que ceux des protéines animales.

Prendre quotidiennement des bonnes graisses ​

​Le choix des graisses est fondamental pour la ​santé du foie. Autant de bonnes graisses mono ou poly-insaturées riches en oméga 3 vont lui être favorables, autant un excès de graisses saturées voire trans vont le surcharger.

Choisir avec soin le pain, les céréales et légumineuses

​Préférer un pain complet au levain, fait de plusieurs farines complètes non reconstituées.

En effet, un pain complet non bio ou à base de farines reconstituées​ ​contient tous les pesticides fixés sur l’enveloppe du grain, et sa valeur nutritionnelle ​est bien ​moindre que celle du grain bio.

​De plus, le levain est une substance lactofermentée très minéralisante, qui rend le pain plus digeste et frais plus longtemps.

​Si vous faites votre pain à la maison,  un pain le plus intégral possible, de préférence fait avec des graines germées, ​sera encore plus assimilable et digeste​.

​Eviter les céréales riches en gluten et surtout le blé. Elles sont plus que les autres à l’origine d’intolérances et d’allergies.

Diminuer drastiquement le poison de société qu’est le sucre

Surtout le sucre raffiné, et évidemment, toute l’alimentation issue de l’industrie agro-alimentaire. En effet, elle est de plus en plus pourvoyeuse de substances sucrées qui ne sont pas des sucres, mais qui sont pire.

Le foie va convertir le sucre en graisses, triglycérides et cholestérol, qui vont se stocker dans les adipocytes. Le principal problème de la prise de poids n’est pas les graisses mais les sucres qui empoisonnent l’organisme.

Vous pouvez conserver tous les fruits frais bio de saison, les fruits secs et, si nécessaire, un peu de miel acheté chez un apiculteur. Le chocolat noir à 90% de cacao non sucré ou un chocolat au cacao cru sont également possibles en quantités raisonnables.

​Exemple d’une assiette équilibrée et complète :

  • houmous fait maison ;
  • riz rouge complet ;
  • légumes verts  ​variés de saison ;
  • citron et huile d’olive sur la table en assaisonnement.

​Quelques conseils autour de l’alimentation du foie

Boire de l’eau régulièrement dans la journée

L’eau est le seul liquide qui peut pénétrer à l’intérieur des cellules et donc lui permettre de se débarrasser de ses toxines. Donc, l’eau est fondamentale au nettoyage de toutes les cellules et en particulier des cellules hépatiques qui en ont besoin d’une grande quantité compte-tenu des nombreuses réactions chimiques qui ont lieu au sein du foie.

Ne manger que lorsqu​’on a faim ​​

Sortir des 3 repas obligatoires et se remettre dans le ressenti de son corps. Apprendre à distinguer une faim psychique, une faim émotionnelle et une faim corporelle.

Si c’est « l’heure de manger » et que vous ne sentez pas la faim, buvez un verre d’eau, mangez un fruit, une petite salade, mais ne vous forcez pas à manger si vous ne le sentez pas. Vous pouvez tout à fait être autour d’une table avec amis ou collègues, profiter de ce moment de convivialité et manger très peu.

Ne pas manger en état d’anxiété ou de stress

​Prendre un temps pour souffler avant le repas, respirer à fond.

Eventuellement, s’aider d’​une huile essentielle qui régule le système nerveux autonome, comme la mandarine Citrus Reticulata. Attendre quelques minutes ​en se guidant sur la respiration qui redevient ventrale, signe de détente.

​Commencer à manger lentement, par petites bouchées bien mastiquées et faire des pauses pour laisser aux phénomènes de satiété le temps de s’exprimer.

Lutter contre la constipation

​Une élimination intestinale normale ​est quotidienne. ​​

Quand l’élimination est ​trop lente, ​​les micro-organismes nuisibles entrainent l’accumulation de toxines et un inconfort à type d’aérocolie, d’aérophagie et de reflux.​

Les bons réflexes pour éviter la constipation :

  • boire beaucoup : eau plate, eau chargée en minéraux ;
  • prendre des jus de légumes, jus de pruneaux ;
  • manger des fruits secs réhydratés​.

​Nous avons vu comment ​le foie peut grandement bénéficier d’une alimentation ​allégeant tous ses processus de digestion et ​d’une période de détoxification ​avant l’arrivée du Printemps. Il est également possible de l’aider en utilisant régulièrement des huiles essentielles ou des plantes, nous les détaillerons dans les deux prochains articles.

​Un livre pour aller plus loin du Docteur Sandra Cabot « The liver cleansing diet ».

0 commentaires

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

Allez aujourd'hui c'est Dimanche... farniente
Goûter et savourer chaque moment de la vie

Chilling out 🙂
... See MoreSee Less

Quand la gratitude et la bénédiction reprennent leur pouvoir créateur... merci à Isabelle Padovani 🥰 ... See MoreSee Less