TISANE POUR STIMULER L’IMMUNITÉ

 

Cette tisane est à consommer tout au long de l’année, et particulièrement en automne et en hiver, pour stimuler l’immunité.

 

Ingrédients de la tisane pour stimuler l’immunité

 

  • Echinacée  40 gr ;
  • Pelargonium 20 gr ;
  • Thym  20 gr ;
  • Romarin  20 gr ;
  • Jus d’un citron ;
  • Miel facultatif ;
  • un demi-litre d’eau.
 
 

Préparation de la tisane pour stimuler l’immunité

 

  1. Mettre le mélange de plantes dans une grande théière, verser l’eau bouillante dessus, couvrir et laisser infuser 10 minutes.
  2. Ajouter le jus du citron.
  3. Boire chaud ou tiède tout au long de la journée.

 

 

Justifications nutritionnelles de la tisane pour stimuler l’immunité

 

1- Echinacée

L’échinacée renforce les défenses immunitaires :

  • plante de prévention par excellence en automne et hiver ;
  • excellente pour prévenir les atteintes virales ORL et pulmonaires, en particulier la grippe.

Elle est anti-inflammatoire, antivirale et antibiotique :

  •  elle diminue les symptômes et la durée de rhino-pharyngites et.des syndromes grippaux, surtout si elle est prise précocément ;
  •  traitement d’appoint dans les affections des voies urinaires ;
  •  diminue les inflammations cutanées et favorise la cicatrisation des plaies.

 

2- Pelargonium

Riche en coumarine et tanins extraits des racines qui agissent essentiellement sur l’appareil respiratoire.

 

3- Thym

Le thym est antiseptique et anti-inflammatoire :

utile dans les maux de gorge et les bronchites.

Spasmolytique,  il est calmant et expectorant :

c’est donc un très bon antitussif qui dégage les glaires bronchiques et les encombrements de la zone rhinopharyngée.

 

Il s’utilise de multiples façons :

  • en inhalation pour soigner la sinusite et le rhinopharyngite.
  • en  spray, il éloigne les insectes.
  • en bain de bouche, en cas de douleurs dentaires.
  • en tisane, efficace pour drainer le foie et faciliter la digestion.
  • en huile essentielle avec prudence, jamais en contact direct de la peau et des muqueuses car très irritante.
  • en bouquet garni pour assaisonner viandes, poissons et légumes avec romarin et laurier.

 

4- Romarin

Il améliore globalement la digestion

action sur la disponibilité et l’expulsion de la bile.

 

Il est antispasmodique grâce aux flavonoïdes contenus dans ses feuilles

  • maladies hépato-vésiculaires, lenteur digestive, troubles du transit ;
  • dysménorrhées ;
  • douleurs musculaires
  • insomnie
  • toux.

Il s’utilise de multiples façons :

  • en infusion,  2 à 3 tasses de 2g de romarin infusé dans 150 ml d’eau bouillante (ne pas en donner aux jeunes enfants et aux femmes enceintes).
  • en huile essentielle de romarin en interne sur comprimé neutre ou en cutané avec beaucoup de précautions en raison de ses principes actifs puissants
  • risque de dermatites chez les personnes ayant une peau sensible ou d’irritation de l’estomac ou des intestins lorsqu’il est pris sous sa forme d’huile essentielle en interne.
  • en onction sur les articulations.

0 commentaires

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

Allez aujourd'hui c'est Dimanche... farniente
Goûter et savourer chaque moment de la vie

Chilling out 🙂
... See MoreSee Less

Quand la gratitude et la bénédiction reprennent leur pouvoir créateur... merci à Isabelle Padovani 🥰 ... See MoreSee Less