Les huiles essentielles ​pour traiter les maladies en hiver

Les huiles essentielles (HE) apportent des solutions efficaces et sans effets secondaires dans la plupart des maladies hivernales, à condition d’être correctement utilisées.
Certaines d’entre elles, puissants anti-bactériens et anti-viraux, sont de précieuses alliées dans les infections de l’hiver, tant sur le plan préventif que curatif.

Nous verrons successivement

Les huiles essentielles des atteintes de la sphère ORL

Les huiles essentielles sont très performantes dans toutes les infections virales et bactériennes de la sphère ORL : simple rhume, rhino-pharyngite, angine, laryngite, sinusite et otite.
En intervenant  dès les premiers symptômes, ​nous évitons souvent le cycle complet de la maladie virale mais surtout la surinfection bactérienne.

​Dès les premiers symptômes de refroidissement

​Devant un léger mal de gorge ou de tête, des picotements dans le nez ou aux yeux, des éternuements ou simplement la sensation d’avoir pris froid, de ne pas pouvoir se réchauffer et de légèrement frissonner, agir tout de suite.

On ne le répétera jamais assez : en hiver les flacons de Ravintsara​, Tea Tree et Eucalyptus Radié doivent toujours être à portée de main. Une goutte de l’un ou de l’autre sur la face palmaire des  poignets, poser les mains jointes sur le nez et respirer profondément.

Une synergie composée des 3 HE fondamentales en hiver permet très souvent d’éviter l’évolution vers une rhino-pharyngite et ​fait régresser les premiers symptômes en quelques heures. ​

Exemple de synergie  en début de refroidissement :

  • ​HE Ravintsara 1 à 2 gouttes
  • HE Eucalyptus radié : 1 à 2 goutte
s
  • H​E ​Tea Tree : 1 goutte

Respirer sur un mouchoir ou sur l’oreiller.
​Dès le retour au domicile, faire une diffusion avec ces 3 HE pendant 15 minutes et respirer à proximité.

​En cas de rhino-pharyngite avérée chez l’adulte 

Il s’agit d’agir sur les symptômes gênants :

  • la menthe poivrée calme les maux de tête et maintient une bonne énergie,
  • le ravintsara et l’eucalyptus radié sont de puissants anti-infectieux tant sur le plan viral que bactérien
  • le thym à linalol facilite les éliminations en étant mucolytique et expectorant.

​Si l’atteinte est sévère avec un nez très bouché, on remplace le Thym à Linalol par du Thym à​ Thymol qui est beaucoup plus puissant. Il est indispensable d’en ​vérifier la tolérance car cette huile ​appartient à la famille des phénols​.

Exemple de synergie en cas de rhino-pharyngite avérée chez l’adulte 

  • HE Ravintsara 1 goutte
  • HE Eucalyptus radié : 1 goutte
  • HE Menthe poivrée : 1 goutte
  • HE Thym à Linalol : 1 goutte

Mettre la synergie dans une cuillère à café de miel, et laissez fondre en bouche 4 fois par jour.
Déposer la synergie sur un mouchoir et respirer plusieurs fois dans la journée ou sur l’oreiller avant de dormir.

Cette synergie ​ peut être diffusée dans les chambres 30 minutes avant le coucher pour calmer la toux nocturne et favoriser le sommeil en cas d’encombrement nasal ou de mal de gorge.

En cas de nez très bouché, faire tomber 2 gouttes du mélange dans un bol d’eau bouillante, se placer au dessus du bol et recouvrir la tête et le bol avec une serviette pour que la vapeur reste, pendant 5 à 10 minutes. Ne pas sortir dans les 2 heures qui suivent.

Chez les enfants, choisir des huiles essentielles les plus douces possibles et éventuellement préférer des hydrolats qui ont les mêmes propriétés que les huiles essentielles mais en beaucoup moins fort.
Chez les petits, le massage avec un mélange d’huiles essentielles dilué dans une huile végétale (HV) très douce permet de doser parfaitement.
Toujours pratiquer une ​application d’essai, sans masser, sur une toute petite zone et attendre quelques heures avant de pratiquer un massage étendu.

​Exemple de synergie chez l’enfant de plus de 6 mois

Mélanger dans un flacon de 15 ml muni d’un compte-goutte :

  • HE Ravintsara : 50 gouttes
  • HE Tea Tree : 50 gouttes
  • HE Niaouli : 35 gouttes
  • 
HE Eucalyptus Radié : 35 gouttes
  • HV Amande Douce : 5 ml

Appliquer quelques gouttes du mélange sur tout le thorax devant et dans le dos en couvrant bien la zone des épaules et de la nuque 3 à 4 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

​En cas d’angine aiguë

Dès les premiers maux de gorge, dans un contexte infectieux viral ou bactérien, avec ou sans fièvre.

Exemple de synergie pour les angines de l’adulte

​​Préparer un flacon avec la synergie, agiter pour homogénéiser puis étiqueter :

  • ​HE Niaouli : 40 gouttes
  • HE Lavande Fine : 20 gouttes ​
  • HE Géranium Rosat : 20 gouttes ​
  • HV Argan : 120 gouttes soit environ 6 ml

Appliquer sur la gorge ​quelques gouttes du mélange.
Renouveler l’application 2 à 3 fois par jour pendant 2 à 4 jours.

En cas de laryngite avec aphonie​

  • HE Tea Tree 1 goutte
  • HE Origan  1 goutte

Déposer les 2 gouttes sur une cuiller de miel ou un comprimé neutre et laisser fondre lentement. Renouveler 3 à 5 fois par jour selon l’importance de la gêne.

Il est également possible de déposer les 2 gouttes sur la peau diluées dans une huile végétale anti-inflammatoire et hydratante en regard des cordes vocales.

​​En cas de sinusite aigue douloureuse avec nez bouché

  • ​HE ​Ravintsara ou Eucalyptus Radié
  • HE Eucalyptus Citronné ou Gaultherie couchée
  • HE Niaouli

​​​​​Les huiles essentielles des atteintes ​broncho-pulmonaires

​​Elles sont très intéressantes dans les cas de trachéite, bronchite, bronchiolite ou atteinte pulmonaire. En effet, elles ont des propriétés anti-infectieuses, mucolytiques expectorantes, antalgiques et anti-inflammatoires.
Elles sont utilisées en diffusion, en inhalation, par voie orale et surtout en massage en regard des bronches et des poumons.

Exemple de synergie en cas d’atteinte broncho-pulmonaire avec glaires

Préparer une synergie à parts égales dans un flacon de 10 ml

  • HE Ravintsara ​ 2ml (environs 40 gouttes
  • HE Eucalyptus radié : ​2ml
  • H​E Menthe poivrée : ​2ml
  • HE Thym à Linalol : ​2ml

Pour le massage, diluer 50% du mélange d’​HE et 50% d’huile végétale d’amande douce. Masser sur le torse et le dos matin et soir.

​Pour les jeunes enfants de ​six mois à six ans, diluer plus la synergie : une goutte du mélange d’​huiles essentielles pour 1 cuiller àcaféd’huile végétale d’amande douce.

​Les huiles essentielles des toux chroniques sèches et grasses

​La toux n’est pas une maladie mais un symptôme qu’il faut savoir préserver lorsqu’elle est utile à la guérison et contrôler lorsqu’elle épuise par sa puissance.

Une toux grasse ou “productive” permet d’éliminer les sécrétions excessives qui encombrent l’arbre respiratoire.
Dans ce cas, choisir des huiles essentielles expectorantes et mucolytiques  comme Ravintsara, Niaouli, Eucalyptus Radié, Menthe Poivrée et respecter la toux.

​La toux est qualifiée de sèche lorsqu’elle est « non productive » c’est à dire qu’elle ne ramène pas de glaires. Elle résulte  d’une irritation de la gorge, du larynx (avec extinction de voix) ou de la trachée.
Les quintes de toux à répétition font cercle vicieux et  irritent encore plus la gorge et les spasmes fatiguent les muscles du thorax.
Dans ce cas, choisir des huiles essentielles anti-spasmodiques comme Cyprès ​Sempervirens ou de Provence, Cèdre de l’Atlas ou Basilic.

Toux grasse

Ravintsara
Eucalyptus Radié
Niaouli

​Toux sèche​

Ravintsara
C​yprès de Provence
Basilic

​Les huiles essentielles des embarras digestifs en hiver

​La période du début de l’année est propice aux intoxications alimentaires et aux gastro-entérites virales, l’organisme ayant été fort affaibli par les repas de fête trop lourds et trop volumineux associés au manque de sommeil.

​En hiver, on rencontre fréquemment des troubles liés aux coups de froid sur le ventre à type de maux de ventre, de​ ​diarrhée ou constipation ​et de ballonnements.

​Exemple de synergie pour les embarras digestifs

Mélanger dans un flacon ​:

  • ​Menthe Poivrée ​20 gouttes
  • Basilic 10 gouttes
  • Fenouil 10 gouttes
  • Thym à Linalol 10 gouttes
  • Citron 10 gouttes

Prendre 1 goutte du mélange dans 1 cuiller de miel.

​Masser le ventre dans le sens du transit en diluant la préparation ​dans une huile végétale​.

​Pour lutter contre le mal des transports, poser 2 gouttes sur un mouchoir ​et respirer.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

À partir de Lundi, nous vous proposons un défi pour démêler le vrai du faux en matière de conseils alimentaires...
Chaque jour nous explorons une consigne proposée pour entretenir santé et vitalité grâce à notre assiette.
A cette occasion, nous vous proposons un geste, une astuce, un conseil à installer dans votre quotidien le jour même.

Pendant tout ce parcours, mettez-vous à l'écoute👂👀de ce qui accompagne vos réponses.
Comment réagit le corps physique, le mental ? Quelles émotions s'expriment ?
Notez dans la zone de commentaires tout ce que vous découvrez et ce qui vous fait pétiller 😍🤩🥰

Le 🍀gagnant 👑se verra offrir un accès au premier cycle de notre formation en ligne "Alimentation Energie Santé"

Les médaillés d'argent et de bronze bénéficieront d'une réduction de 50% sur le montant du premier cycle de la formation.🍀
N'hésitez pas à convier vos amis à jouer avec vous.
Très bon week-end et à Lundi 😘💕❤️
... See MoreSee Less