S’HARMONISER AUX ENERGIES DE L’AUTOMNE

 

S’harmoniser aux énergies de l’Automne et au déroulement des saisons est fondamental pour restaurer et maintenir santé et énergie.

Tout comme le printemps, avec lequel il partage cette position d’entre-deux et d’équilibre, l’automne est souvent une saison difficile avec son cortège de baisse de vitalité et de déprime.

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) nous conseille de porter toute notre attention sur le viscère maître de la saison, le « Poumon », afin de « préparer au mieux le Rein à assurer un bon hiver ».

Nous allons commencer par situer l’Automne sur le calendrier, puis nous verrons les spécificités de cette saison et enfin les structures énergétiques en relation avec l’Automne qu’il est bon de soutenir pour entretenir santé et vitalité.

Dans un article suivant, nous verrons quelques préceptes de santé à l’Automne édictés par la MTC.

 

L’Automne dans le calendrier annuel

 

1- L’Automne dans la MTC

 

L’Automne correspond à la période de trois mois durant laquelle le Yang, associé au Soleil et à la chaleur, commence à décroître et se replier pour céder la place au Yin, à l’Hiver.

L’Automne est à son acmé énergétique au moment de l’équinoxe du 21 septembre. Il débute six semaines avant, donc début Août, et se termine six semaines après, début Novembre, cédant la place à la saison d’Hiver.

 

2- L’Automne en occident

 

Il débute le jour de l’équinoxe, au moment « d’équilibre » entre le yin et le yang, entre l’Eté et l’Hiver, correspondant à son maximum d’énergie sous l’angle de la médecine énergétique.

Cela peut paraître insignifiant, juste une affaire de calendrier et de convention sociale, mais en fait, cette différence de position sur le calendrier est importante dans la façon même d’appréhender la vie.

La MTC est profondément ancrée dans l’observation du vivant entre Ciel et Terre, ses comportements, les relations qu’il établit avec les autres vivants autour de lui et le macrocosme dans lequel il évolue en tant que microcosme.

Faire démarrer la saison d’Automne au coeur de l’Eté apparent, au moment où un premier frémissement laisse présager que l’on entre en Automne permet de ressentir et d’agir, sans aucun retard.
On retrouve là les racines d’une médecine toujours axée sur la prévention, sur l’art d’agir dès la première minime manifestation et donc d’une médecine dont la seule raison d’être est de rester en santé.

Le calendrier Occidental fait débuter la saison d’Automne sur le jour d’équilibre entre le Yin et le Yang, d’équinoxe. Il est dans la constatation d’un état de fait : c’est l’acmé de l’Automne. On retrouve cette même différence dans la médecine conventionnelle qui s’intéresse au symptôme ou à la maladie  avérée. C’est là où se place toute son efficacité : les grands dérèglements, les situations d’urgence, lorsque le pronostic vital est engagé.

 

S’harmoniser aux énergies spécifiques de l’Automne

 

1- L’automne est une saison intermédiaire, de transition

 

Le Yang, culminant à l’été, diminue et cède la place au Yin qui culminera en hiver. C’est la période des jours intermédiaires, situés entre les jours les plus longs de l’année en été et les plus courts de l’année en hiver.

On note une baisse progressive des températures et de l’ensoleillement. C’est souvent la période des orages signant la fin de l’été qui alternent avec de belles journées ensoleillées. C’est ce que l’on appelle l’été de la Saint Martin ou été indien.

C’est comme le Printemps une saison qui fait charnière avec deux mouvements énergétiques à mener en parallèle : récolter et engranger au maximum l’énergie de l’Eté, tout en préparant les structures en rapport avec l’hiver.

Pendant l’Automne, la vigilance est de mise : chaque jour, savoir s’adapter à la situation, porter des vêtements « multi-couches » qui permettent de palier à la possible forte chaleur de la journée et aux fraicheurs du soir, modifier ses rythmes, ses façons de faire, avec souplesse en fonction des sollicitations de la vie.

 

2- L’Automne est la saison des récoltes et des bilans

 

La MTC qualifie cette période de « temps des récoltes et des engrangements », temps de juste équilibre entre conserver ce qui va être utile et se séparer de ce qui pourrait encombrer et alourdir, afin de passer un Hiver serein.
Mais c’est aussi la période où le Yang est encore très puissant, et il faut savoir l’entretenir. Il y a donc à être vigilant pour sentir le juste moment de la récolte, ni trop tôt, ni trop tard.

Les fruits et les légumes se gorgent des derniers temps de chaleur et de soleil. C’est pour nous le moment de s’exposer chaque jour aux rayons du soleil pour emmagasiner pour l’hiver.
C’est également le moment où tous nos projets qui ont vu le jour au printemps sont à leur apogée. L’Automne est donc, par excellence, un temps de bilan, à l’image des récoltes et des tris dans la nature.

L’Automne est précisément ce moment de bascule où, tout en ne perdant rien de ce total déploiement, nous allons commencer tout en douceur et avec précaution à trier, garder ce qui est à fructifier encore et jeter ce qui est superflu.

Cette période de transition est souvent redoutée dans son aspect « descente vers l’hiver ». Elle peut être vécue comme difficile, chaotique pour certains d’où l’importance de se délester de tout ce qui est inutile. C’est le moment de faire de la place pour ne conserver en hiver que le strict nécessaire qui pourra ainsi correctement se fortifier en profondeur et renaître au printemps pour une nouvelle saison.

C’est le moment de réaménager son lieu de vie, de se préparer un cocon moelleux pour l’hiver. Vider et nettoyer les placards dans toutes les pièces, donner les objets ou vêtements que l’on n’a pas utilisé dans les derniers mois et qui sont, de fait, déjà sortis de notre vie.

Faire de la place autour de nous et en nous, permet à une énergie nouvelle de s’implanter et de croître.

 

3- L’Automne est la période de préparation de l’Hiver et du repli en profondeur

 

L’Hiver est sous l’égide de l’organe « Rein », réserve d’énergie vitale. L’Automne est la période où le Rein commence à se recharger avant d’atteindre sa plénitude énergétique en hiver.

C’est donc le moment de le nourrir correctement pour qu’il puisse se recharger au mieux. Les conseils d’alimentation de l’Automne en tiennent compte dans le choix des aliments et des saveurs.

De plus, les exercices que l’on propose à l’Automne intègrent des éléments pour tonifier le Rein en parallèle du Poumon.

 

Les structures énergétiques en rapport avec l’Automne

 

1- L’Automne répond à l’Ouest et au crépuscule

 

Le grand mouvement énergétique de l’Automne est en affinité avec :

  • l’Ouest, bascule spatiale entre le Sud et le Nord ;
  • le crépuscule, bascule temporelle entre le jour et la nuit.

 

2-  L’Automne est en affinité avec l’élément Métal

 

La MTC décrit tous les phénomènes de la vie à travers le cycle « Wu Xing » que l’on traduit par cycle des Cinq Eléments ou des Cinq mouvements.

Ce sont cinq occurrences de la vie en mouvement que la MTC utilise comme support diagnostic, préventif et thérapeutique.

L’élément Métal, dans le cycle des 5 éléments, est engendré par l’élément Terre et engendre à son tour l’élément Eau.

Cette notion est fondamentale, tout est interdépendant dans la vision Chinoise.

  • Par le cycle « Si Shi » dit cycle des Quatre Saisons d’une part : par exemple, si l’Eté ne se vit pas correctement, l’Automne sera fragile et l’Hiver  est alors en grand péril. Chaque saison doit se vivre avec l’attention portée dans deux directions : ne rien perdre de ce qui est offert par la saison précédente et tout faire pour bien préparer la suivante.
  • Par le cycle des Cinq Elements d’autre part qui vient encore renforcer cette interdépendance.
    Le Métal se caractérise par son organisation moléculaire particulièrement ordonnée.
    Tout se concentre, se condense pour ramener vers l’intérieur ce qui, en Eté, était tourné vers l’extérieur, dans le mouvement du Feu.

 

Nous avons vu que l’Automne est un temps où l’on organise, met en ordre, trie mais surtout sans excès, en restant dans la mouvance de la vie et de ses propositions.

Il ne faut ni rigidité ni contrôle excessif. Ne pas tout prévoir ce qui réduirait les champs de possibles de la vie mais suffisamment pour que la vie ne manque de rien dans son mouvement d’intériorisation, au rythme du déroulement de la saison.

Bref de la structure mais dans la fluidité des propositions de la Vie.

Il est important de vivre ce moment saisonnier dans la confiance et la détente et d’accepter de répondre aux besoins que le corps exprime en évitant de percevoir ces changements comme déstabilisants et négatifs.
En effet, répétons-le, il est normal de sentir l’énergie générale décliner légèrement et accepter, tout simplement, sans culpabilité ni honte, de se reposer et dormir plus qu’en Eté.

 

3- De nombreuses structures dans le corps sont en relation avec l’élément Métal

 

Les viscères en affinité énergétique sont l’organe Poumon et le Gros Intestin, entraille qui lui est associé. La peau leur est associée.

Rien d’étonnant dans cette classification : nous sommes à l’Automne, dans le mouvement du Métal qui donne de la cohérence et intériorise.

Ors, la peau fait la frontière du corps avec l’extérieur, la muqueuse intestinale réalise cette même limite dans le tractus digestif et les alvéoles pulmonaires dans la respiration. Avec ces trois structures, nous sommes au coeur de la gestion des frontières et de la juste intériorisation : on laisse pénétrer ce qui est favorable, on écarte ce qui ne l’est pas.

 

L’énergie dominante de la saison est la tristesse.

Notons que les émotions et les sentiments, en MTC, ne sont pas catégorisés en bien ou mal. Autrement dit, il n’est pas mieux d’être joyeux que triste. Les émotions sont tout simplement des mouvements d’énergie qui viennent donner des informations au corps. Elles sont :

  • soit dans la justesse et l’équilibre, l’émotion faisant alors parti de l’état de santé et d’homéostasie
  • soit dans la démesure occasionnant un déséquilibre, la même émotion est alors pourvoyeuse de maladies énergétiques d’abord puis fonctionnelles et enfin organiques.

La tristesse est l’émotion naturelle de l’Automne. C’est le « spleen », cet état de perception, de relation aux vivants qui nous entourent, très particulière qui nous donne une grande acuité. C’est un mouvement de douce intériorisation en parfaite harmonie avec le Poumon dont une des fonctions principales est de diriger et d’abaisser le Souffle en l’homme.

En excès, la tristesse peut engendrer un découragement excessif, une sorte de pessimisme profond et aller jusqu’à une « dépression automnale ».

Cette tristesse excessive gêne alors le bon fonctionnement du mouvement d’énergie fondamental pour réaliser un bon Automne.
C’est, en effet, le moment privilégié pour entretenir et nourrir la liaison entre :

  • le Cœur, organe de l’Eté ;
  • le Poumon « Maitre des Souffles », assistant direct du Cœur et Premier Ministre ;
  • le Rein, dépositaire de « Jing Qi », Energie Vitale.

De nombreux exercices de Qi Gong, proposés à l’Automne, vont dans ce sens, favoriser ce grand mouvement de l’énergie entre Coeur et Rein par la respiration.

 

Terminons par le Leit-Motiv de l’Automne : être à l’écoute des besoins du Poumon, organe maître de la saison.

Ce regard porté sur le Poumon est de mise à l’approche de l’automne et pendant toute sa durée.

Le Poumon occupe une place privilégiée auprès du Cœur-Empereur.

  • Il est « maître des souffles ».
  • En tant que Premier Ministre, il donne les ordres à l’ensemble des ministres lors de l’audience matinale.
  • Il régule le cheminement des liquides organiques dans tout le corps.
  • Il contrôle les frontières du corps et de ce fait est en charge de « Wei Qi », les énergies de défense. Cette énergie circule partout à la surface du corps et nous protège des aggressions extérieures.

Le Gros Intestin lui est associé. Dans le ministère du corps, sa fonction est de coordonner et acheminer.

Il veille au bon acheminement des éléments résiduels de la digestion. Il trie entre ce qui peut être gardé et ce qu’il faut rejeter.

Il préside ainsi au lâcher-prise, cette capacité à ne pas resté accroché à de l’inutile, nous libérer de ce qui pèse au quotidien.

 

D’une manière générale, tout ce qui va stimuler le Poumon est bénéfique en cette saison et va avoir une action positive sur la préparation de l’Hiver.

C’est la saison pour :

  • respirer consciemment, profiter des bonnes odeurs de l’Automne, dans la nature, dans la forêt…
  • pratiquer des exercices qui stimulent naturellement la respiration : la marche consciente ou afghane, la marche méditative, la natation, le chant ;
  • ritualiser le matin avec un enchaînement de Qi Gong, un massage tonifiant Poumon et Rein, de la réflexologie plantaire…
  • utiliser des huiles essentielles pour soutenir le Poumon, l’énergie en général, les défenses immunitaires ;
  • introduire des aliments réchauffants et une touche de saveur piquante que ce soit avec des légumes comme le poireau, l’oignon nouveau ou des épices comme le gingembre, le poivre à petites doses, le piment d’Espelette…

Sans oublier, que c’est le moment de commencer à soutenir le Rein pour qu’il se recharge avant l’arrivée de l’Hiver.

Si faire une pause dans votre vie pour harmoniser vos modes de vie à la saison vous parle, venez nous rejoindre au domaine Terre du Sud.

Consultez le Calendrier de nos séjours 2018-2019

Téléphonez-nous au  06 74 56 81 86
ou envoyez-nous un mail    info@attitudeenergiesante.com

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook Posts

A propos de détox, un peu d'humour... ... See MoreSee Less

Lundi 24 Février, nous démarrons la Chouette Détox de Printemps... et oui, rien à voir avec la Chouette Détox d'Automne 😀🤓
Une Chouette Détox se pratique en chevauchant l'Aigle et la Chouette... et en vivant le Printemps en nous... un peu insolite et mystérieux ?
Explications dans la semaine sur la page Attitude Energie Santé 😁😂😍
... See MoreSee Less